Accueil > Archives actualités > Les Voeux 2010 du Maire

Les Voeux 2010 du Maire

Les Voeux 2010 du Maire

Madame et Messieurs les Maires, Mesdames et Messieurs les représentants des autorités civiles et militaires, Mesdames et Messieurs les représentants du monde économique, mes chers collègues, Mesdames et Messieurs, chers amis.

Madame Hélène Maidon, Maire de VayresTout d’abord, permettez moi, en cette première semaine de l’année, de vous présenter, avec l’équipe municipale, mes vœux de bonne santé, de réussite et d’épanouissement personnel, pour vous, votre famille et tous ceux qui vous sont chers.

Que vos projets et vos activités soient couronnés de succès : c’est ce que je vous souhaite du plus profond de mon cœur.

Qu’il me soit permis d’avoir une attention particulière pour toutes les personnes souffrantes, celles qui affrontent la maladie, celles qui sont dans la peine, celles qui sont seules maintenant, celles qui ont de plus en plus de difficultés pour assurer leur quotidien.

En ces périodes difficiles de crise, nous sommes confrontés de plus en plus fréquemment à des situations de détresse. A toutes et à tous, je renouvelle mon attachement et notre solidarité. Je vous remercie d’être présents à cette manifestation. C’est le temps d’un moment de rencontre, de convivialité et de chaleur humaine.

Je remercie nos partenaires institutionnels, en particulier le Conseil Général et le Conseil Régional, pour l’aide qu’ils nous apportent dans nos projets et nos investissements.

Merci aussi aux représentants du service public, à ceux du monde associatif, économique et sportif, qui contribuent tous à la cohésion de notre communauté.

La charge de travail, pour tous les employés de la Mairie est très importante, à tous les niveaux. Je les félicite pour leur adaptabilité et leur bonne volonté.

Enfin, je félicite et je remercie l’opposition et son comité de soutien. Ils participent fidèlement, à tour de rôle, à la vie démocratique de notre commune.

Il est naturel, à l’occasion des vœux, de regarder 1an en arrière et de mesurer ainsi ce qui a été accompli. Nul n’ignore ici que l’année qui s’ouvre et celle qui la précède se sont déroulées dans un contexte un peu particulier.

Sur le plan international, la liste des attentats meurtriers commis s’allonge chaque jour.
Nous le savons, toutes les négociations sont difficiles et les espoirs de paix sont minces. Mais j’ai de l’espoir et j’y crois, comme je crois aussi en la sagesse de l’homme !
Copenhague ne peut être un échec !

Rendez vous compte, il y a 2 siècles déjà, Chateaubriand disait « les forêts précèdent les peuples, les déserts les suivent ». La situation n’a fait qu’empirer. Nous devons travailler, chacun à notre niveau, être responsable, apporter notre pierre à la construction du futur de l’humanité.

Sur le plan national, nous sommes aujourd’hui dans un contexte très particulier et difficile. Réforme territoriale annoncée, difficultés financières de nos collectivités locales, telles sont les perspectives que nous devons affronter. Responsables de tout, nous devons, nous, élus locaux, avec de moins en moins de moyens légaux et financiers, assumer nos responsabilités.

Aussi je me permets d’exprimer des réserves quant aux réformes annoncées.
Suppression du Conseiller Régional, suppression du Conseiller Général, uniquement un Conseiller Territorial qui siégera à la fois et au Département et à la Région. Émergence donc d’un nouveau pôle qui remplacerait ces deux instances. Le Conseiller Territorial serait-il un mouton à 5 pattes ? Je suis inquiète sur ce que sera demain le véritable rôle des communes. Les élus deviendront-ils de simples figurants ?

Actuellement, les élus locaux et en particulier le Maire, représentent les interlocuteurs privilégiés de la population. Ils sont attentifs, accessibles, disponibles, à l’écoute de leurs concitoyens. C’est notre cas ici et nous devons pouvoir le rester !

Parallèlement, nous devons faire face à la stagnation des ressources, à une diminution de la dotation de l’état, alors même que nos compétences sont accrues. Nous devons aussi résoudre les problèmes relatifs à la diminution des services publics dans nos territoires.
Surtout, n’oublions pas que dans ces cas là, c’est toujours la population qui fait les frais des restrictions.

Ne connaissant pas le montant de nos ressources, la gestion de l’année 2010 s’annonce difficile. Mais nous ne baissons pas les bras et l’équipe municipale en place va défendre, avec vous, les projets importants pour la commune.

  • Continuer à sécuriser la circulation dans le bourg et terminer l’aménagement du rond point d’Izon avec sa piste cyclable et piétonne.
  • Mener à bien la révision du P.L.U., avec le plus d’ouverture possible, en traduisant le plus fidèlement possible les résultats des différentes enquêtes en cours et en se projetant dans les décennies futures.
  • La commune de Vayres fait partie de la communauté de communes du Sud Libournais. Un gros travail de réflexion et d’information est en cours, au niveau de notre communauté, en vue de notre possible appartenance, après accord des différentes communes, à la communauté d’agglomération de Libourne qui est en train de naître.
  • Implantation d’un city stade.
  • Notre projet phare, utopique selon certains : la construction d’un ensemble regroupant l’école maternelle, l’école primaire, le centre de loisirs et le point rencontre jeunes. La commission « École » travaille depuis 6 mois sur ce projet.
  • Pour la cantine, la garderie et le transport scolaire, la mise en place, à la rentrée 2010, du quotient familial pour une répartition plus équitable des charges.
  • Nous l’avons voulu clair, riche, interactif et pratique. C’est le nouveau site Internet de la Mairie. Ce soir, enfin, jour des vœux, le site est en ligne. A nous tous, entreprises, administrés, élus, associations, nous le ferrons vivre.
  • Retardée par des fouilles archéologiques destinées à enrichir nos connaissances sur le patrimoine communal et réalisées dans des conditions particulièrement difficiles, la construction de la station d’épuration débutera courant Janvier 2010.
    Elle sera opérationnelle dans un an et permettra, enfin, la réalisation des projets de constructions en attente. Elle apportera un service et une sécurité indispensables et très attendus. L’imminence de la construction de la nouvelle centrale de vide complétera l’ensemble de nos installations.
  • Enfin, je vous parlerai d’une activité transversale, diffuse et omniprésente : notre respect profond de l’environnement. Il se traduit par la mise en place progressive de solutions adaptées mais pas toujours bien comprises. Nous pensons qu’à notre modeste échelle, nous contribuons à préserver notre planète et que nous montrons la voie aux générations futures.

Je vous renouvelle mes vœux, je vous remercie de m’avoir écoutée avec attention et je vous invite à lever le verre de l’amitié.

Hélène MAIDON.

Calendrier des manifestations

Vidéos

> Voir toutes les vidéos

Nouveaux arrivants

Nouveaux arrivants